21 mars 2007

Fin de shizophrénie

C'est drôle.

Je sais pas pourquoi j'ai cliqué sur ce lien alors que je bossais...

Sec.

Mon stylo virtuel est fichu. Plus d'encre. Plus de cartouches de rechange. Juste l'immensité du vide...

Point de stress de la page blanche pour autant. J'écris en suffisance, au quotidien. J'ai dit ce que j'avais à dire, ce que j'avais envie de dire ici, sans doute.

Fin de shizophrénie, de ce besoin de me glisser dans une peau virtuelle pour relater des épisodes de ma vie, si authentiques et pourtant reflet de la réalité vus par le petit bout de la lorgnette et ne dévoilant qu'une part du "vrai moi".

J'ai même pas pris la peine de refermer la porte en partant. De boucler la boucle. De dire "c'est fini". C'était évident.

Me revoici pourtant à noircir à nouveau des cases imaginaires. Des épisodes comiques, dramatiques - mais pas trop - se sont accumulés et ont poussé dans le dos l'Hariane qui hibernait à sortir de sa caverne Platonique à nouveau (ou à y entrer pour être abusée à nouveau par le monde des ombres et reflets ???)

Bah...

La frénésie de l'écriture blogguesque m'a quittée, c'est un fait. Sans doute ai-je retrouvé assez d'équilibre et de sérénité pour ne plus devoir recourir à son effet cathartique. Mais je repaserai peut-être, sans doute, de temps à autre, relater l'un ou l'autre fait sur lequel j'aurais envie de m'épancher.

L'envie, c'est ce qui me guide depuis quelques mois ;o))

Posté par Hariane à 16:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Fin de shizophrénie

    See you later

    Posté par seby, 24 mars 2007 à 15:58 | | Répondre
  • A tes envies ! ;)))

    Même si elles nous privent de ta présence virtuelle...

    A tôt ou tard )

    Posté par Ubu, 11 avril 2007 à 10:48 | | Répondre
Nouveau commentaire